Accueil du site
Accueil / LES EXPOSITIONS / 2003-2013 10 ans d'acquisitions
Votre barre d'outils Diminuer la taille de la police (petite).Augmenter la taille de la police (grande).Augmenter les contrastes en inversant les couleurs.La mise en forme courante correspond à celle par défaut. Pour imprimer le document, utilisez les fonctionnalités de votre navigateur. Envoyer à un ami

LES EXPOSITIONS

2003-2013 10 ans d'acquisitions

L'exposition

Le « Livre de Raison de Louis-Joseph Berlioz, docteur Médecin résidant à La Côte St André » revient en Isère ! Ce précieux document jusqu'alors conservé par les descendants du compositeur vient d'être acquis par le Musée Hector-Berlioz et est présenté exceptionnellement au public au sein de l'exposition consacrée à l'enrichissement des collections, depuis la réhabilitation de la maison natale en 2003. Il côtoie : la baguette du chef d'orchestre londonien Sir Colin Davis, des tirages photographiques au collodion datés de 1850 extrêmement rares, des partitions originales, des lithographies et des gravures, des lettres autographes du compositeur ou de ses contemporains (Meyerbeer, Paganini, Gounod, Ambroise Thomas...), des écrits journalistiques de Berlioz, dont Théophile Gautier disait : "Il écrit avec une fantaisie, une verve, un esprit que bien des auteurs de profession, incapables de la moindre fugue, pourraient bien lui envier".

D'étroites relations entretenues par les « Berlioziens » avec la descendance du compositeur ont permis de constituer le musée en 1935. L'unique fils d'Hector Berlioz - Louis - n'ayant pas de descendance, les biens du musicien furent partagés entre ses trois nièces. Leurs familles jouèrent un rôle fondamental dans la pérennisation de la mémoire de leur ancêtre et créèrent ainsi le premier musée. Partitions et écrits d'Hector Berlioz, objets et mobilier lui ayant appartenu mais aussi manuscrits provenant de son entourage, de musiciens et de chefs d'orchestre ou de personnalités du monde musical et littéraire... arrivèrent à La Côte.

Rassemblées ici au cours du XXe siècle par l'Association nationale Hector Berlioz, les collections ont bénéficié lors de la réhabilitation du musée en 2003 par le Conseil général de l'Isère - dorénavant propriétaire du musée - d'un inventaire informatisé et de restaurations qui assurèrent leur sauvegarde au sein de la maison natale. Depuis dix ans, le musée poursuit ainsi sa mission de mise à disposition, tant auprès des visiteurs que des historiens, de son patrimoine grâce aux expositions temporaires et aux technologies numériques, tout en recherchant les objets essentiels à la connaissance de l'artiste.

Mais pourquoi perpétuer une politique d'acquisitions ? Ne sait-on pas tout d'Hector Berlioz et de son temps ? Non, car l'enrichissement raisonné des collections est le moteur fondamental de la vie de l'institution. Chaque découverte met au jour de nouvelles données relatives au musicien. Et en cette fin d'année, grâce au Conseil général de l'Isère, c'est le fameux Livre de raison de Louis-Joseph Berlioz, docteur médecin résidant à La Côte St André commencé le 1er janvier 1815 qui a pu être acquis et revenir sur ses terres d'origine. Son analyse devrait apporter une meilleure compréhension de l'univers familial et du paysage politique et culturel de l'enfance du musicien.

Enfin, le musée bénéficie d'un réseau international d'amis, de donateurs et de légataires qui, par leur fidélité et leur engagement, complètent les collections au gré des opportunités. Par leurs dons et l'importance de tous les fonds conservés dorénavant à La Côte, ils contribuent à faire du Musée Hector-Berlioz le lieu privilégié pour la connaissance d'un « Illustre », connaissance inscrite dans l'histoire des idées de l'Europe du XIXe siècle.

Cette exposition, si modeste soit-elle dans sa forme, souhaite rendre hommage à toutes ces personnes. Objets et documents rassemblés ici révèlent toujours plus la personnalité du compositeur et constituent un nouveau corpus à disposition des historiens et des érudits. Un musée n'est jamais figé ! C'est une institution qui doit toujours être en projet, en mouvement et demeurer - avec son public - le lieu où doivent dialoguer les cultures.

Du 12 décembre 2013 au 31 mai 2014

Partager cette page  

  Accueil  | 

Nous joindre