Accueil du site
Accueil / LES EXPOSITIONS / Benvenuto Cellini. Une orfèvrerie musicale
Votre barre d'outils Diminuer la taille de la police (petite).Augmenter la taille de la police (grande).Augmenter les contrastes en inversant les couleurs.La mise en forme courante correspond à celle par défaut. Pour imprimer le document, utilisez les fonctionnalités de votre navigateur. Envoyer à un ami

LES EXPOSITIONS

Benvenuto Cellini. Une orfèvrerie musicale

L'exposition

« Benvenuto Cellini. Une orfèvrerie musicale »
Exposition présentée du 25 juin au 31 décembre 2016

De l'inspiration à la mise en scène, entrez dans les coulisses de la création du célèbre opéra d'Hector Berlioz, Benvenuto Cellini !
Pour la première fois, le musée Hector-Berlioz consacre une exposition entièrement dédiée à cette oeuvre atypique.

« Frappé » (sic) par la vie tumultueuse de Benvenuto Cellini, Hector Berlioz s'inspire d'un épisode de la vie de cet artiste de la Renaissance afin de composer son premier opéra en 1838 : un orfèvre florentin qui accède à la renommée en dévoilant sa sculpture monumentale, Persée tenant la tête de Méduse, réalisée pour Cosme Ier de Médicis, son mécène.
Trois siècles plus tard, Berlioz s'identifie à Cellini. Son opéra devient prétexte à une réflexion sur la condition de l'artiste en proie au doute, seul face à sa création. Après de nombreuses péripéties, Benvenuto Cellini connait un échec retentissant dès sa première représentation à l'Opéra de Paris. S'il parvient grâce à son ami Liszt à le faire rejouer en Allemagne et en Angleterre, il faut attendre le début du XXe siècle pour qu'il soit redonné sur la scène nationale française...

L'exposition retrace l'histoire de cet opéra et son interprétation jusqu'à nos jours en présentant les diverses étapes concourant à la création d'une oeuvre artistique. Grâce aux fonds du musée et aux divers emprunts auprès de prestigieuses collections privées et publiques, comme le Musée d'Orsay et le Musée Crozatier, elle présente des documents et des objets rarement exposés au public. Venez découvrir et redécouvrir l'histoire mouvementée de ce chef-d'oeuvre trop longtemps oublié à travers de grandes partitions manuscrites conservées au Musée Hector-Berlioz, ou encore des maquettes de costumes de diverses mises en scène de 1838 à 1972 conservées à la Bibliothèque-musée de l'Opéra de Paris.
Des costumes créés pour l'Opéra de Paris en 1972 - prêts exceptionnels du Centre national du costume de scène - aux extraits de l'adaptation détonante de Terry Gilliam, ancien membre des Monty Python, l'univers des différentes mises en scène, de la plus classique à la plus extravagante s'offre à vous !

Le Festival Berlioz propose une soirée exceptionnelle le 28 août : Benvenuto Cellini en version concert sera exécuté pour la première fois à La Côte Saint-André, sous la direction de François-Xavier Roth avec l'Orchestre Gürzenich de Cologne et le Choeur de l'Opéra de Cologne. Autour de l'exposition : Conférences, ateliers pour petits et grands, visites guidées, concerts, projections...

Journal de l'exposition

Le concert événement au Festival Berlioz

dimanche 28 août   19:00   Cour du Château Louis XI

Benvenuto Cellini

Orchestre Gürzenich de Cologne
Chœur de l'Opéra de Cologne
François-Xavier Roth, direction
Andrew Ollivant, direction de chœur

Ferdinand von Bothmer, ténor
Vincent Le Texier, baryton-basse
Miljenko Turk, baryton
Nikolay Didenko, basse
John Heuzenroeder, ténor
Lucas Singer, basse
Alexander Fedin, ténor
Wolfgang Stefan Schwaiger, baryton
Emily Hindrichs, soprano
Katrin Wundsam, mezzo-soprano

H. Berlioz, Benvenuto Cellini (opéra version concert)

19:00 Acte I
20:45 Entracte-repas : « Le marmiton de la sorcière » (15 €)
21:45 Acte II

Opéra en version concert racontant une histoire extraordinaire avec un orfèvre, une jolie fille, un trésorier, des artisans, un pape, un carnaval, des oreilles d’âne, un duel, un héros de l’Antiquité et la gorgone Méduse décapitée…

Pour la première fois au pays de Berlioz, l’opéra Benvenuto Cellini, en version concert. Ou comment l’autobiographie du génie qui a inscrit dans le bronze l’histoire de la gorgone Méduse décapitée par Persée a inspiré Berlioz… Avec les 190 musiciens et choristes de l’Opéra de Cologne dirigé par le maestro François-Xavier Roth.

Informations et réservations sur le site du Festival Berlioz : www.festivalberlioz.com

Montage de l'exposition

  • Portrait de Benvenuto Cellini par Hyppolyte Emile Giraud
    Portrait de Benvenuto Cellini par Hyppolyte Emile Giraud
  • Portrait de Benvenuto Cellini par Hyppolyte Emile Giraud
    Portrait de Benvenuto Cellini par Hyppolyte Emile Giraud
  • Portrait de Benvenuto Cellini par Hyppolyte Emile Giraud
    Portrait de Benvenuto Cellini par Hyppolyte Emile Giraud
  • Costumes de Jacques Dupont
    Costumes de Jacques Dupont
Partager cette page  

  Accueil  | 

Nous joindre