Accueil du site
Accueil / LES EXPOSITIONS / Berlioz à Londres, au temps des Expositions universelles
Votre barre d'outils Diminuer la taille de la police (petite).Augmenter la taille de la police (grande).Augmenter les contrastes en inversant les couleurs.La mise en forme courante correspond à celle par défaut. Pour imprimer le document, utilisez les fonctionnalités de votre navigateur. Envoyer à un ami

LES EXPOSITIONS

Berlioz à Londres, au temps des Expositions universelles


Exposition présentée du 10 juin au 30 septembre 2017

Suivez Berlioz à Londres et découvrez ses sources d'inspirations puisées à travers la littérature anglaise de Shakespeare, Byron ou Walter Scott, qui seront à l'origine de nombreux chefs d'œuvres. Partagez sa passion pour sa muse irlandaise Harriet Smithson et ses découvertes lors de l'Exposition Universelle de 1851 dont les incroyables instruments d'Adolphe Sax ! Des pièces exceptionnelles prêtées par de prestigieux musées et des collectionneurs font de cette exposition un événement incontournable de l'été.

Si Berlioz se rend à plusieurs reprises à Londres afin d'y exécuter de multiples concerts, en 1851 c'est en qualité de jury dans la catégorie instruments de musique, qu'il est présent au Crystal Palace pour la première Exposition universelle. A cette occasion, il retrouve son ami Adolphe Sax qui révèle ses nouvelles créations, dont le fameux saxophone.

Pour le compositeur, Londres - ou plutôt toute l'Angleterre - signifie plus que la musique : c'est la patrie de Shakespeare dont il découvre les pièces dès 1827 au théâtre de l'Odéon à Paris. Au choc artistique s'ajoute sa passion pour l'actrice irlandaise Harriet Smithson interprétant les rôles d'Ophélie et de Juliette. Éperdument amoureux, il parviendra même à conquérir le cœur de sa belle Ophélia. Il se passionne également très tôt pour les écrits de Lord Byron, de Walter Scott ou de Fenimore Cooper. De ses lectures naîtront des œuvres musicales majeures telles que Harold en Italie, la Fantaisie sur la Tempête, Roméo et Juliette, Béatrice et Bénédict ou encore les ouvertures de Waverley, du Corsaire ou du Roi Lear.

Outre les œuvres du musée et la présentation de collections particulières dont un ensemble  exceptionnel d'instruments d'Adolphe Sax, cette exposition bénéficie de la collaboration de nombreuses institutions : Musée d'Orsay,  Musée du Louvre, Musée de Grenoble, Musée des Beaux-Arts de Marseille, Bibliothèque municipale de Grenoble ou la Bibliothèque de Lyon.

Une exposition étroitement liée à l'édition « So British ! » du Festival Berlioz qui se déroule à la Côte Saint-André du 18 août au 3 septembre.

 

 Pour en savoir plus, nous vous proposons une selection de textes à savourer : cliquez ici.

 

Festival Berlioz 2017 - So British !

Berlioz à Londres au temps des expositions universelles

Du 18 août au 3 septembre à La Côte-Saint-André et ailleurs en Isère…

Le thème du Festival Berlioz 2017 intitulé Berlioz à Londres au temps des expositions universelles décline musicalement une des aventures les plus exaltantes de la vie du génie romantique français : l’accueil londonien et les différents séjours réalisés dans cette ville où il marchait sur les pas de Mendelssohn, vers la reconnaissance et le succès qui lui faisaient tant défaut en France. De plus, son séjour de 1851, largement commenté dans ses Mémoires, articles et chroniques journalistiques présente l’événement mondial et historique de la première exposition universelle, décrit les instruments découverts et les musiques entendues, et offre des pistes programmatiques extraordinaires : du grand répertoire de son temps aux musiques exotiques en passant par les dernières technologies de la facture instrumentale : tout un programme !

Bruno Messina, directeur du Festival

 

Informations et réservations : www.festivalberlioz.com

Conférence "Berlioz à Londres" par Lord Aberdare

Partager cette page  

  Accueil  | 

Nous joindre